Articles à la une
Tous les articles
Trier par date
Accès aux Archives départementales
En raison de l'état d'urgence, l'accès aux Archives départementales se fait par la place Lacarre. Il n'est plus possible aux personnes non autorisées d'accéder en voiture à l'intérieur de la cité administrative, les véhicules peuvent être garés parking Lacarre.

 

 

 

 
Fermeture de la salle de lecture

La salle de lecture des Archives départementales sera exceptionnellement fermée le mercredi 05 juillet 2017 (matin).

Fermeture de la salle de lecture et visite des Archives

La salle de lecture des Archives départementales sera exceptionnellement fermée le lundi 05 juin 2017 (journée).

 

Dans le cadre de la Journée Internationale des archives le vendredi 9 juin, les Archives départementales du Haut-Rhin vous invitent à découvrir leurs coulisses ! Deux visites (15h et 16h) sur inscription uniquement au 03.89.21.97.00 (15 personnes maximum par visite)

 

http://www.ica.org/fr/la-carte-du-programme-de-la-journee-internationale-des-archives

 

Fermeture de la salle de lecture

La salle de lecture des Archives départementales sera exceptionnellement fermée le jeudi 16 mars 2017 (matin).

Salon du livre de Colmar

Pour l’édition 2016 du Salon du Livre de Colmar (26 et 27 novembre), le stand des Archives départementales du Haut-Rhin déménage ! Retrouvez-nous dans le HALL 3 avec nos collègues de la Médiathèque départementale 68.

 

Lien vers le site du Salon du livre

 

Archivum Rhénanum

Les centres d’archives allemands et français du Rhin supérieur conservent des traces manuscrites uniques, remontant au Haut Moyen Âge, documentant l’histoire de la région, ses évolutions économiques, sociales et culturelles. Ces sources documentent autant la « haute politique » que les relations privées de ses habitants. Ce patrimoine représente la « mémoire » et le fondement de toute présentation ou promotion touristique et culturelle de la région du Rhin supérieur, ainsi que de ses monuments civils ou religieux, de ses sites et lieux historiques. Il n’était toutefois jusqu’à présent accessible qu’à un cercle restreint de personnes : la langue, le niveau de formation nécessaire à sa compréhension, l’écriture employée dans les documents anciens et surtout sa dispersion dans la région représentent de considérables barrières. C’est pourquoi la mémoire historique conservée par les centres d’archives est d’un abord « ardu ». La division séculaire du patrimoine entre la France et l’Allemagne a eu un effet particulièrement grave : elle a produit dans la tête des historiens, des chercheurs et surtout chez les habitants de la région du Rhin supérieur des frontières qui, au regard de l’histoire, existaient peu, voire n’existaient pas du tout. Ce sont ces obstacles qu’un portail commun, bilingue, transfrontalier dans son contenu même, ainsi qu’un réseau ouvert de centres d’archives, soutenu par des institutions et associations expertes en histoire et en civilisation, doivent surmonter.

Les centres d‘archives et les autres partenaires du projet veulent reconstituer virtuellement la mémoire historique de la région du Rhin supérieur et par là dépasser les frontières. Cette démarche doit permettre – par des explications modernes, un bilinguisme résolu, le recours aux nouveaux médias (numérisation, offre en ligne, blogs conçus comme une plateforme de communication bilingue) – un accès jusqu’à présent inexistant à sa « mémoire ».

 

 

Lien vers le portail
Abonnement par email
Vous devez être connecté pour pouvoir vous abonner.
Mots clés

Aucun mot clé trouvé

Rechercher un article
Suivez-nous
Archives
Commentaires récents

Aucun commentaire