Le retable d'Issenheim

 

 

LE RETABLE D'ISSENHEIM - 1516

 

Le prieur de la Commanderie des Antonins d’Issenheim a commandé le Retable à Mathias Grünewald pour les panneaux peints et à Nicolas de Haguenau pour la partie sculptée entre 1512 et 1516. Les Antonins soignent et assistent les malades atteints du mal des ardents, maladie provoquée par un champignon microscopique qui attaque le seigle. Elle provoque chez les malades de terribles souffrances dues au rétrécissement des vaisseaux sanguins et la nécrose des membres.

 

Le Retable est composé de panneaux en tilleul peint qui s’articulent autour d’une caisse accueillant des statues. Ils représentent la vie du Christ et celle de Saint Antoine, le Saint Patron de l’ordre de Antonins.

 

Le Retable d’Issenheim connu des péripéties pendant la Révolution et les guerres mondiales. Malgré ces vicissitudes, seule fente dans le bois du panneau de St Antoine est à déplorer. Il a chuté lors d’une prise de vue réalisée en 1903.Il a subi plusieurs restaurations. La plus récente est en cours : décrassage des panneaux et amincissement des vernis en plus du dépoussiérage et du refixation des sculptures et travail sur le cadre ;

 

Pour approfondir le sujet, vous pouvez consulter ouvrages, archives et documents figurés suivants :

 

Ouvrages :

BEGUERIE – DE PAEPE, Pantxika, Le Retable d’Issenheim : le chef d’œuvre du Musée Unterlinden, Edition : ArtLys, Paris, 2015 - cote AD68 9024

BEGUERIE - DE PAEPE, Pantxika, Grünewald et le retable d’Issenheim. Regards sur un chef d’œuvre, Musée Unterlinden, 8 décembre 2007 – 2 mars 2008, Ed. Somogy Editions d’Art / Musée Unterlinden Paris / Colmar, 2007 - cote AD68 GF 782 - cote AD67 4 3404

BEGUERIE, Pantxika, Musée d’Unterlinden, Colmar, le Retable d’Issenheim, Editions : Nuée Bleue - DNA, Strasbourg, 1991 - cote AD68 Delta 407/31

BEHLING, Lottlisa, Matthias Grünewald, Dernières Nouvelles d'Alsace, Strasbourg, 1981 - cote AD67 4 114

CHALENDAR (DE), Hervé, Chef –d’œuvre hors catégorie dans Saisons d’Alsace n°79 –La Renaissance : une révolution culturelle, Strasbourg, Février 2019 - cote AD68 P 175

CLEMENTZ, Elisabeth, Les Antonins d’Issenheim, essor et dérive d’une vocation hospitalière à la lumière du temporel. Société Savante d’alsace, Strasbourg, 1998 – cote AD68 5965

Hors-série de l’Objet d’Art, n° 7, Le Retable d’Issenheim. Mathias Grünewald. Dossier de l’Art, 9. Septembre 2001. Edition Faton, Quétigny, 2001 -

cote AD68 Delta 346/5

KONIECZKSA – Daniel, Le Retable d’Issenheim : l’histoire d’un tableau magique ,Edition Musée Unterlinden, Colmar, 2015 - cote AD68 9025

Musée Regards ardents : à la découverte du Retable d’Issenheim : Un parcours au musée d’Unterlinden. De Musée Unterlinden / Service éducatif. Edition : Musée d’Unterlinden, Colmar, 2003 – cote AD68 6765

REAU, Louis, Mathias Grünewald et le retable de Colmar, Berger-Levrault, Nancy, 1920 - cote AD67 4 523

SCHMID, Heinrich Alfred, Die Gemälde und Zeichnungen von Mathias Grünewald, Heinrich, Strasbourg, 1911 – cote AD68 GF125

 

Archives :

Recette du baume de Saint Antoine – cote AD68 36 H suppl.

 

Documents figurés :

Cartes postales, photos et affiches sur le Retable d’Issenheim se trouvent dans les fonds des Archives départementales qui datent du XXe siècle -

cote AD68 1 Fi, 9 Fi et 12 Fi

 

Edité fin novembre 2019

Notes de bas de page