Reconstruction du pont de Chalampé

 

 

RECONSTRUCTION DU PONT DE CHALAMPE

 

 

 

Après la guerre, le Rhin était coupé en plus de quarante endroits. Les ponts ont été détruits pour en éviter le franchissement. Ils sont reconstruits par plusieurs intervenants : EDF pour les ponts sur le Grand Canal, la SNCF pour les ponts ferroviaires et l’Allemagne pour les ponts routiers en tant que dommage de guerre.

 

L’une des priorités économiques consiste à réunir les deux rives. Le Pont de Chalampé est l’un des premiers ponts à être reconstruit pour permettre la reprise de la circulation des marchandises entre l’Allemagne et la France au sortir de la Deuxième Guerre Mondiale. Il est construit avec des éléments du Pont de Breisach (pont ferroviaire)

 

En 2021, la France et l'Allemagne réhabilitent ensemble ce pont entre Chalampé ((RD 39) et Neuenburg (B 378).

 

Début novembre 2020, le Président du Conseil départemental, Rémy With, et la Présidente du Regierungspräsidium Freiburg, Bärbel Schäfer, ont signé une convention de financement de travaux de réhabilitation et modernisation. Le Pont de Chalampé est un symbole fort de la coopération transfrontalière de demain.

 

Ce co-financement est en effet un témoignage concret d'une coopération franco-allemande efficace par-delà les frontières et de la bonne entente entre les deux régions. Chaque jour, 11 500 véhicules empruntent ce pont dont 3% de poids-lourds et de nombreux cyclistes qui parcourent la Véloroute du Rhin et l'itinéraire Deux Rives.

Edité fin novembre 2019

Mise à jour le 1er décembre 2020

Notes de bas de page