Exposition internationale de l'Est de la France à  Nancy

 

 

 

 

EXPOSITION INTERNATIONALE DE L'EST DE LA FRANCE A NANCY - 1909

 

Les terres alsaciennes sont sous domination germanique depuis la fin du conflit franco-prussien en 1871. Devant l’inertie de la IIIe République française, les Alsaciens sont contraints de se conformer aux attentes de leur nouvelle Patrie. Leur objectif est d’exister en tant que Land et en tant que population. Acquérir une certaine autonomie économique, culturelle et politique devient un enjeu mobilisateur.

 

Les actions de germanisations lancées par le IIe Reich allemand ne sont pas assorties de lourdes sanctions. Les associations francophiles et même francophones sont tolérées ce qui favorise la création du Musée alsacien et ses manifestations.

 

En 1895, de mai à octobre, le IIe Reich organise l’Exposition industrielle et artisanale de Strasbourg. Les industriels du Reichsland, du pays de Bade, du Palatinat et de Hesse s’installent dans le Parc de l’Orangerie.

 

Pour conforter son rôle de vitrine, pendant français de la capitale alsacienne du Reichsland, Nancy décide d’organiser une Exposition internationale de l’Est de la France de mai à novembre 1909. Première région industrielle de France grâce à la sidérurgie, de nombreuses industries et commerces se concentrent dans le bassin nancéen qui devient une place financière de tout premier ordre. Les optants bas-rhinois sont nombreux à Nancy, ceux du Haut-Rhinois se tournent vers Belfort.

 

Cette exposition regroupe 2 193 exposants parmi lesquels 2 Lorrains et 17 Alsaciens. Plus de deux millions de visiteurs la parcourent. L’Alsace et la Lorraine annexées se doivent d’être présentes et de marquer ainsi leur patriotisme et leur attachement à la France bien que leurs intérêts économiques soient limités vers l’intérieur de leur ancienne Patrie.

 

Prenant le risque de déplaire aux autorités allemandes, des Alsaciens portent le costume traditionnel et viennent principalement du Bas-Rhin. Ils sont présents pendant toute la durée de l’exposition. Plusieurs maisons alsaciennes à colombages, dont un restaurant, sont érigées dans le Parc Sainte Marie de Nancy. Un pavillon datant du XVIIIe siècle y subsiste encore aujourd’hui.

 

 

 

Pour approfondir le sujet, vous pouvez consulter les ouvrages suivants :

 

Ouvrages :

DESCOUTURELLE, Frédéric, PONTON, Bernard, ROTH, François, SICARD-LENATTIER, Hélène, Nancy 1909. Centenaire de l’Exposition internationale de l’Est de la France. Triomphe de l’industrie, de la science et de l’art nouveau, Editions Place Stanislas, Nancy, 2008 – cote AD68 8374

SICARD-LENATTIER, Hélène, Les Alsaciens Lorrains à Nancy : une ardente histoire 1870-1914, Gérard Louis éditeur, Nancy, 2002 - cote AD68 6636 - cote AD67 8 2562

SIMONNOT, Emile, Les liens historiques entre l’Alsace, la Lorraine et la France, Strasbourg, 1920 – cote AD68 Delta 98/28

et à la BNF – GALLICA : EXPOSITION INTERNATIONALE DE L'EST DE LA FRANCE NANCY 1909, Catalogue des Exposants, Imprimerie MERIE BERGER-LEVRAULT & Cie, Nancy, 1909

 

Voir aussi sur le site de la Bibliothèque municipale de Nancy auquel collaborent les Archives municipale de Nancy

Nancy 1909 : l'exposition internationale de l'Est de la France

Un village alsacien à Nancy

 

 

 

Edité fin novembre 2019

 

 

 

Notes de bas de page