Archives départementales : prêt de la charte de Lothaire
Le 23/10/2018 à 16h55 par départementales Archives

Les Archives du canton de Lucerne (Staatsarchiv Kanton Luzern) ont accueilli en leur sein, jeudi 17 octobre, la charte de Lothaire, habituellement conservée dans les locaux des Archives Départementales du Haut-Rhin. Elle a été autorisée à sortir du territoire national pour une exposition commémorative à l’occasion du 1 250e anniversaire du chapitre collégial St Léodégar à Lucerne. Le transfert s’est effectué en présence de Bernadette Groff, Vice-Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin et Présidente de la commission culture et patrimoine.

 

Les liens entre l’Abbaye de Murbach (vallée vosgienne de Guebwiller) et Lucerne remontent à l’époque carolingienne (VIIIe siècle) et durent jusqu’en 1291, année où la ville passe à la maison d’Autriche.

Au Moyen Âge, l’Abbaye de Murbach était particulièrement riche et avait non seulement des terres et des châteaux-forts mais aussi des établissements thermaux, des verreries et des mines. Elle possédait des biens dans près de 350 localités, du Palatinat à la Suisse, et notamment la ville de Lucerne.

Les très riches archives de Murbach conservent le diplôme original, scellé du sceau rivé du souverain, par lequel Lothaire I (petits fils de Charlemagne, empereur de 840 à 855) confirme que l’Abbaye de Murbach possède le couvent de Lucerne. Reprenant en cela des actes plus anciens de Pépin et de Louis le Pieux (fils de Charlemagne), qui ne sont pas conservés.

La charte de Lothaire, document très important pour l’histoire de Lucerne, est la plus ancienne mention écrite conservée de la ville suisse.

Le document a été établi à Strasbourg le 25 juillet 840. Le sceau porte la légende +XPE (Christe) ADJUVA HLOTHARIUM AUG(USTUM), c’est-à-dire « Christ, viens en aide à Lothaire empereur » autour de l’empreinte d’un camée antique remarquablement conservé.

 

Partagez cet article
Billets proches

Aucun billet trouvé